Catégories
Ecologie

Comment stocker l’énergie éolienne ?

Voila, je réagis parce que j’en ai marre d’entendre un certain nombre d’arguments infructueux de mes amis anti-éoliens, tout particulièrement celui touchant au fait que l’on ne peut stocker l’énergie éolienne.

Seulement ces personnes oublient une chose primordiale : la science est en constante évolution, et l’on trouve toujours des solutions aux problèmes. J’avais déjà lu un article traitant ce sujet il y a 4 ou 5 ans, mais voila que je retombe dessus sur Wikipédia (qui n’est pas une source 100% fiables gnagnagna…). Mais, sur ce coup là, peu importe la source, seule l’idée compte !!

Voila 2 techniques intéressantes pour utiliser au mieux l’énergie éolienne:

  1. Le stockage hydraulique qui consiste grossièrement à pomper l’eau en aval d’un barrage hydraulique pour la rebalancer en amont, et ainsi la faire repasser dans les turbines du barrage.
  2. La compression d’air qui consiste à stocker de l’air sous haute-pression dans des containers afin de la relâcher quand on en a besoin. Cela pourrait permettre entre autre de faire le plein de nos voitures à air comprimé.

Les batteries sont à exclure car elles coûteraient trop cher et des questions environnementales pourraient se poser (?).

Une des îles Canari a déjà fait le choix du stockage hydraulique (utilisation d’un « savant système de pompage-turbinage »), RDV sur cette page pour les détails :
http://www.marcelgreen.com/article/lire/1898

Si vous vous sentez concerné par cette cause (désolé pour la pub), n’oubliez pas que vous pouvez agir pour les énergies renouvelables en faisant un doigt d’honneur à EDF et Areva :
http://www.enercoop.fr

N’oubliez pas non plus combien d’éoliennes il faut pour remplacer un réacteur nucléaire :
http://ethicologique.org/index.php/750-eoliennes-1-reacteur-nucleaire/

Lien Wikipédia qui m’a inspiré :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_%C3%A9olienne#Transformation_et_stockage_de_l.27.C3.A9nergie_.C3.A9olienne

8 réponses sur « Comment stocker l’énergie éolienne ? »

De grands projets d’extension en pompage-turbinage (STEP) sont en cours de réalisation en Norvège.

Je ne connais pas le coût de ce stockage, mais j’ai vu que l’électricité éolienne est bien souvent moins chère que celle du nucléaire.

Ici : http://energeia.voila.net/electri/eolien_moins_cher.htm

De grands projets combinant éolien et stockage hydraulique seront réalisés très bientôt au Maroc et au Lesotho.

Salut,
A propos de stockage de l’énergie en batterie, pou reprendre ce que tu dis « la science est en constante évolution », des recherches avances sur des batteries composés de matériaux très simple. Ce qui pourrais permettre de faire des batteries géantes a des coût très réduits: http://www.ted.com/talks/lang/fr/donald_sadoway_the_missing_link_to_renewable_energy.html

Et également un projet d’éolienne sous licence libre: http://linuxfr.org/news/un-projet-d-eolienne-sous-licences-libres

😉

et l’hydrogène crée par le surplus de production éolienne et photovoltaïque pour des batteries pour vélos, pour mettre directement dans des voitures ou simplement remettre dans le réseau gazier ? est ce rentable? qui a un business plan?

Pour faire du stockage hydraulique, il faut des montagnes…
Les nôtres sont déjà utilisées à leur maximum par les barrages (qui sont déjà utilisés pour stocker la surproduction pendant les heures creuses) . Le stockage par air comprimé nécessite des volumes gigantesques(c’est bien la raison pour laquelle cette solution n’est pas mise en œuvre.)
Il y a aussi la possibilité de construire des iles artificielles en forme de bassins , que l’on viderait et remplirait en fonction des besoins, mais le coût en est bien sûr prohibitif.

Une nouvelle offre pour stocker l’énergie éolienne est en train de naitre … ou pas!
C’est le couplage de l’éolien (off shore de préférence) avec la production d’hydrogène par électrolyse d’eau de mer
Objectif : découpler la transformation de l’énergie éolienne et la consommation d’électricité grâce au stockage
Avantage collatéral : production d’un carburant non polluant et sans CO2 pouvant être être utilisé par tout type de véhicule du vélo électrique au super tanker en passant par l’avion à hydrogène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *